Bien que le CBD ait un effet positif sur la plupart des utilisateurs, certaines personnes ressentent des effets secondaires. Les plus courantes sont la sécheresse de la bouche, de légers vertiges et des maux de tête. Mais des diarrhées et une baisse de la tension artérielle peuvent également être ressenties. Découvrez ces effets, leurs causes et comment les éviter.

En quelques années, le CBD est passé du statut de composé du cannabis relativement inconnu à celui de molécule mondialement connue. Aujourd’hui, on peut le trouver dans des huiles, des cosmétiques, des fleurs séchées, des concentrés et même des comestibles ; le CBD est presque partout.

Malgré la popularité de ce cannabinoïde non psychotrope, de nombreux consommateurs, qu’ils soient novices ou expérimentés, se posent des questions sur les effets du CBD et leur durée. Parmi ces questions, il y a les préoccupations concernant les effets secondaires possibles et les interactions avec d’autres médicaments et conditions médicales. Dans cet article, vous découvrirez tout ce que vous devez savoir sur les effets secondaires de l’huile de CBD, sur les personnes qu’ils affectent et sur leur durée.

Qu’est-ce que le CBD ?

Qu'est-ce que le CBD 2Le CBD, ou cannabidiol, est présent dans les trichomes des plantes de marijuana et de chanvre, principalement dans les fleurs. Avec plus de 100 cannabinoïdes et 200 terpènes, cette substance contribue à la grande complexité chimique de la plante de cannabis. Le CBD est généralement utilisé comme antidepresseur.

Avant que le CBD ne devienne si populaire, le cannabis était presque exclusivement associé au composé psychotrope THC, et était largement considéré comme une drogue récréative. Cependant, la popularité croissante du CBD a contribué à ouvrir la voie à une plus grande acceptation de la marijuana dans la société. Les gros titres sur ses prétendus bienfaits pour la santé, associés à son absence d’effets psychotropes, en ont fait un complément très attractif pour des millions de personnes dans le monde.

Le CBD ne produit pas d’effets psychotropes ou intoxicants

Contrairement à son partenaire psychotrope, le THC, le CBD ne produit pas d’effets altérant l’esprit. Cependant, les deux molécules interagissent avec le corps humain de manière similaire, via le système endocannabinoïde (entre autres mécanismes).

Le système endocannabinoïde (ECS) a une fonction régulatrice dans le corps humain, contribuant à l’équilibre de nos systèmes biologiques. Il est composé de récepteurs, d’enzymes et de nos propres endocannabinoïdes internes. Les deux principaux récepteurs de la SEC sont CB1 et CB2. Le THC se lie directement aux récepteurs CB1 du système nerveux central, ce qui entraîne ses effets psychotropes. Comment utiliser le cbd ?

En revanche, le CBD ne se lie pas aussi facilement à l’un ou l’autre de ces récepteurs. Au contraire, il s’efforce de préserver nos propres endocannabinoïdes, comme l’anandamide, en empêchant leur dégradation par les enzymes. Le CBD produit également des effets uniques par le biais d’autres mécanismes, tels que les récepteurs de la sérotonine.

Le CBD produit-il des effets secondaires graves ?

Bien qu’il n’ait pas le caractère enivrant du THC, le CBD peut produire des effets secondaires chez certains utilisateurs. Mais ces réactions n’ont rien à voir avec l’effet de la défonce. Le CBD provoque parfois de légers effets secondaires qui sont, pour la plupart, simplement gênants. Même les vitamines, les minéraux et les suppléments quotidiens sont capables de produire des effets secondaires mineurs.

Cela dit, ce cannabinoïde peut aussi affecter le métabolisme de certains médicaments, ce qui pourrait ensuite causer de graves problèmes.

Certains utilisateurs tolèrent le CBD sans aucun effet secondaire, tandis que d’autres ressentent une légère gêne, comme une sécheresse buccale. L’huile de CBD est également capable de provoquer des effets plus notables, tels que des étourdissements, de la fatigue et une baisse de la pression sanguine. Jetez un coup d’œil aux effets secondaires possibles du CBD ci-dessous.

Modification de l’appétit

Qu'est-ce que le CBD 1Le CBD semble avoir un effet à multiples facettes sur l’appétit. Chez certaines personnes, ce cannabinoïde peut accélérer le métabolisme, ce qui leur donne une sensation de faim. Chez d’autres, il peut supprimer l’appétit, ce qui peut entraîner une perte de poids.

Comment le savons-nous ? La science nous a permis de faire quelques découvertes essentielles. Dans un article publié dans Epilepsy & Behavior, des extraits de cannabis enrichis en CBD ont été administrés à des enfants épileptiques. Tout au long de l’étude, les chercheurs sont restés en contact avec les parents pour se faire une idée de l’efficacité du traitement, ainsi que des éventuels effets secondaires. Sur les 117 parents, 13% ont signalé une augmentation significative de l’appétit de leur enfant.

Une autre étude, publiée cette fois dans Cannabis and Cannabinoid Research en 2017, montre une perspective légèrement différente. Cette revue des données cliniques documente une étude dans laquelle 23 enfants atteints du syndrome de Dravet ont reçu jusqu’à 25 mg de CBD par kilogramme de poids corporel, par jour. Certains enfants ont vu leur appétit augmenter, tandis que d’autres l’ont vu diminuer.

Bien que ces études présentent des limites, elles nous fournissent la meilleure compréhension scientifique à ce jour des effets de la CBD sur l’appétit. Après avoir essayé le CBD pour la première fois, vous pouvez remarquer une augmentation ou une diminution de l’appétit, ou aucun changement.

Vertiges

Bien que cela soit rare, certains utilisateurs ressentent des étourdissements après avoir pris du CBD. Beaucoup de ces rapports sont anecdotiques, mais il existe une littérature scientifique pour les étayer. Plusieurs études font état de vertiges comme effet indésirable après l’administration de CBD en même temps que de THC. Cependant, nous ne savons toujours pas à quel cannabinoïde ces effets sont dus.

Les vertiges après la consommation de CBD sont encore très rares et les raisons de ce phénomène ne sont pas encore bien comprises. Aucune étude n’a encore approfondi les mécanismes responsables de cet effet. En fait, la science a encore beaucoup de chemin à parcourir pour comprendre pleinement les effets du CBD, et nombre de ses mécanismes restent inconnus. À ce jour, certains scientifiques pensent que les vertiges pourraient être dus à une modification de la signalisation neuronale et à une activation du système nerveux autonome qui modifie le flux sanguin dans le cerveau.

Diarrhée

Il s’agit probablement de l’un des effets secondaires les plus ennuyeux de l’huile de CBD pour certains utilisateurs. Si le CBD peut provoquer des troubles gastriques chez certaines personnes, cette molécule n’est pas toujours directement responsable.

La prise de presque tous les compléments à jeun peut provoquer des nausées, des maux d’estomac et des diarrhées. Si vous prenez le CBD peu après un repas, vous pourrez voir si vous le tolérez mieux avec un estomac plein. En outre, presque tous les produits à base de CBD contiennent d’autres composés. Les extraits à spectre complet contiennent de nombreuses autres molécules, comme les terpènes, et les formules brutes contiennent également des lipides, des cires et de la chlorophylle, qui peuvent contribuer à des troubles gastriques.

Les huiles de CBD utilisent une huile de support pour diluer le produit. Les supports les plus courants sont l’huile d’olive et l’huile de coco, mais ils causent rarement des problèmes. Cependant, certaines gammes de produits utilisent de l’huile de triglycéride à chaîne moyenne (MCT), qui peut provoquer des diarrhées chez certaines personnes, notamment celles qui sont inexpérimentées.

Anecdotes mises à part, certaines études, comme celle publiée dans la revue Epilepsia en 2018, évoquent la diarrhée comme un effet indésirable après l’administration de CBD. Cette étude particulière s’est penchée sur les effets d’un traitement à long terme au CBD chez des patients atteints du syndrome de Dravet. Parmi les autres effets secondaires, une diarrhée est survenue chez 34% des 278 patients.